Les expatriés, clients idéaux pour le tourisme suisse ?

Actuellement, plus de 2 millions d’étrangers vivent en Suisse, dont beaucoup peuvent être qualifiés d’expatriés. Il s’agit de personnes qui ont déménagé dans un pays étranger en raison de leur emploi ou pour leur partenaire. Il s’agit souvent de travailleurs hautement rémunérés dans les secteurs des technologies de l’information, de la pharmacie ou des soins de santé.

Selon une étude de l’organisation InterNations, 29% de tous les expatriés en Suisse gagnent entre 100’000 et 150’000 francs par an, tandis que 14% gagnent plus de 200’000 francs. En outre, la plupart d’entre eux sont d’âge moyen, l’âge moyen des expatriés en Suisse étant de 41 ans.

Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que les expatriés aiment voyager pendant leur temps libre. Bien qu’il ne soit pas possible de quantifier avec précision le nombre d’expatriés qui voyagent en Suisse, les experts s’accordent à dire que ce nombre ne peut être négligé. Les expatriés sont très intéressés à découvrir la plus grande partie de leur pays d’accueil temporaire dans le temps limité qu’ils y passent. De plus, ils visitent souvent des amis et des connaissances du monde entier.

Que révèlent les experts suisses du tourisme ?

Les experts suisses du tourisme révèlent également d’autres tendances. Par exemple, les expatriés sont particulièrement friands d’offres de voyages individuels et rarement d’offres de groupes. C’est parce qu’ils voyagent en particulier avec des amis, de la famille ou seuls. Au cours des dernières années, le désir de voyager est devenu un facteur tellement important dans l’industrie que Suisse Tourisme a créé son propre site web pour les expatriés. Il y a des offres saisonnières, des informations sur les transports publics et des conseils d’initiés en anglais.

Les expatriés ont montré un comportement de voyage particulièrement intense. Les expériences en plein air et dans la nature ainsi que les événements culturels, les excursions, les excursions, les excursions d’une journée et les secrets cachés sont particulièrement populaires. En d’autres termes, tout ce qui les rapproche du peuple et des traditions suisses. Plus un expatrié vit longtemps en Suisse, plus ses voyages sont spécifiques. Au début, ils veulent voir les principales attractions. Au fil du temps, les souhaits et les destinations deviennent de plus en plus spécifiques et sélectionnés.

Le potentiel du marché des expatriés a également été découvert par l’agence de marketing Schmid, Pelli & Partner. Plus récemment, elle a conclu un partenariat stratégique avec le réseau touristique mondial Time Out, citant l’exploration du marché des expatriés comme la principale motivation de cette décision. Time Out est l’une des principales plateformes de conseils pour les voyages et les loisirs dans le monde entier.

Tiziano Pelli de l’entreprise explique : « La densité des expatriés est supérieure à la moyenne dans la grande région zurichoise, au Lac Léman et à Bâle. Ils ont un niveau d’éducation supérieur à la moyenne, dépensent beaucoup d’argent pour voyager et constituent un groupe cible en pleine croissance. En d’autres termes, ils sont les hôtes idéaux pour le tourisme suisse ».

Faciliter les déplacements des expatriés dans le pays semble important, car beaucoup d’entre eux ont des difficultés à vivre en Suisse. C’est ce que montre une étude publiée par l’organisation InterNations.  Selon l’étude, trois expatriés sur dix considèrent que la population suisse est impolie et inaccessible. Environ 70 % ont dit qu’ils avaient de la difficulté à nouer de nouveaux contacts. Ceci est surtout entravé par la culture retenue et la langue. L’exploration du pays par le biais d’informations et d’offres touristiques simplifiées est donc un premier pas possible vers l’intégration dans la société.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =