A qui faire appel pour être aidé dans son business ?

Créer et développer sa propre entreprise est devenu le rêve de plus d’un. L’indépendance financière à travers la création d’entreprise est beaucoup plus encouragée. Cependant ce n’est pas toujours aisé de créer et encore moins de faire développer son entreprise sans aucune aide. L’entrepreneur, très tôt a besoin de se faire entourer depuis même le début de son aventure entrepreneuriale. En outre les entreprises qui ont perduré dans le temps sont celles qui ont bénéficié d’un accompagnement. Mais la question, à qui faire appel dans le développement de son business ou de son entreprise ?

 

Qui peut aider dans la réalisation de son projet de business ?

 

La 1ère étape à la recherche d’aide est l’élaboration d’un Business Plan. A travers ce document on réalise un prévisionnel. Ce dernier prend en compte les besoins de financement et le Chiffre d’Affaire attendu et les charges. Ces besoins sont à faire viser par un expert comptable. Ce document permettra de faire appel aux organismes qui pourront aider votre entreprise. Ces organismes peuvent être à caractère public ou privé.

 

Les réseaux aidant à la réalisation de projet d’entreprise

 

Plusieurs réseaux d’aide à la création d’entreprise existent en France.  Lorsque la nature de l’activité est déterminée, il sera facile d’identifier lesquels de ces réseaux pourront potentiellement être utiles.

S’il s’agit d’une activité commerciale, les réseaux pouvant être utiles sont : les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI), les boutiques de gestion (BGE) et le réseau Entreprendre. Par ailleurs, l’entrepreneur  aura recours  en plus du réseau Entreprendre et des boutiques de gestion aux Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) lorsque son activité s’oriente vers le domaine de l’artisanat. Concernant les activités agricoles, la Chambre d’Agriculture et le réseau des Jeunes Agriculteurs est habileté à apporter de l’aide. S’il s’agit par contre d’une activité libérale, l’entrepreneur fera recours à l’Union Nationale des Professions Libérales. Pour les projets innovants, les incubateurs d’entreprises, les pôles de compétitivité, les pôles d’innovation pour l’artisanat et le réseau français de l’innovation (Retis) pourront satisfaire à la demande d’aide.

Certains réseaux sont spécifiques à des catégories d’entrepreneurs : les PEPIT ; Action’elles ; H’up entrepreneurs ; CitésLab ; Pole Emploi ; France active.

 

Les conseillers professionnels, les mentors et les coachs

 

L’entrepreneur peut aussi faire recours à des cabinets conseils spécialisés en accompagnement de créateurs d’entreprises ou de développement d’entreprises. Le conseiller professionnel est spécialisé dans un domaine précis (fiscalité, financement, etc) tandis que le coach ou le mentor est un expert dans le domaine d’activité compte tenu de ses expériences pratiques. Ceux-ci constituent des personnes ressources qui vous feront rencontrer plusieurs partenaires et finasseurs potentiels selon leur notoriété. Cela peut être un gage de qualité et de sérieux et donc un facilitateur pour obtenir des aides. D’où les intérêts d’avoir recours à un expert.

 

Les applications sur internet pour aider les créateurs d’entreprises

 

Plusieurs applications ou service en ligne payants  simplifient les démarches à l’entrepreneur. On peut citer les applications suivantes ou service en ligne suivants : BPI France avec son Pass Entrepreneur, CCI Business Builder. A l’aide de ces applications, l’entrepreneur pourra facilement avoir l’aide nécessaire pou créer son entreprise.